Le jour où j’ai décidé de vivre

femme joie neige

Il peut parfois s’avérer difficile de trouver son chemin personnel ou même de savoir qui nous sommes réellement dans cette société aux multiples facettes.

On peut être tenter de porter un masque pour être accepté ou de choisir une voie parce que toutes les autres semblent fermées.

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de mon parcours personnel et de ce que la vie à pu m’apprendre en ces quelques années qui font mon existence.

A cœur ouvert je vous livre ma pensée sur ces apparences qui peuvent être si trompeuses !

Pour cet article de blog, j’ai le plaisir de vous dévoiler ma pensée sur la vie et sur ce qui peut en changer le cours tout entier par des décisions et des choix que j’ai un jour choisit de faire.

Me lancer dans l’aventure de photographe professionnelle n’a pas toujours été un choix évident pour moi !

C’est pourquoi il me semblait intéressant d’aborder ce sujet avec vous, celui de vivre de nos propres choix et comme nous le désirons.

L’objectif de ces quelques lignes est de vous parler de mon expérience personnelle qui m’a emmené un jour à choisir de vivre.

Vivre mes rêves malgré les portes fermées et les regards des autres !

Plus encore, mon plus grand désir est de vous donner espoir en vous, en vos projets et de vous pousser à vous battre pour les réaliser !

 

Vivre ou survivre ?

Durant de longues années j’ai vécu à travers le regard des autres et de leurs attentes à mon égard.

J’ai laissé leurs pensées me définir jusqu’à moi-même me percevoir comme étant le reflet de cette image que je voyais dans les yeux des personnes qui m’entouraient, tout en me sentant à la fois si différente…

Malgré tous mes efforts pour être comme tout le monde je n’ai jamais totalement réussi à leur ressembler, sentant en moins même une énorme dissonance.

Pendant cette longue période je peux donc dire que je n’ai fait que survivre dans cet environnement difficile que vous connaissez certainement tous.

Celui qu’on appelle la vie en communauté !

Tout commence très jeune lorsque l’on quitte le cocon familial pour passer la plupart de notre temps avec nos camarades sur les bancs de l’école.

S’en vient avec les regards jugeant, les mots blessants et les moments parfois humiliants.

Les années filent et tout ne fait que se reproduire que ce soit au collège, au lycée et puis une fois dans la vie active..

Mais un jour vient le déclic, la délivrance !

J’ai pris la décision de vivre , vivre en acceptant l’être que je suis avec mon caractère, ma personnalité et ma sensibilité.

Libre de vivre en accord avec ses convictions et ses pensées et ne plus craindre ce que les autres peuvent en penser.

Cesser de survivre à travers l’avis et la vie des autres, car nous sommes tous des êtres uniques et différents.

La vie est courte et malgré la puissance que peuvent avoir les jugements des autres je crois que la liberté vaut le coût de cesser de se comparer, s’auto juger et d’enfin s’accepter !

 

Trouver sa propre voie

Parmi l’immensité de chemins que nous propose la vie il n’est pas chose facile de trouver son propre chemin .

L’être humain a besoin de repères pour exister, mais il y a dans cette société tant de repères différents.

Il peut alors être tentant de faire tout son possible pour être comme notre meilleure amie ou de tout tenter pour avoir la même vie que cette personne que l’on admire tant !

Mais est-ce vraiment à l’image de la personne que nous sommes réellement ? ou seulement une illusion ?

La différence peut faire peur tout comme elle peut fasciner !

La peur peut paralyser une vie entière, elle a pu le faire pendant de nombreuses années dans ma vie .

Peur de l’erreur, du jugement et regard des autres, peur de ne pas être à la hauteur…

Mais c’est en cherchant à connaître ce que l’on désire vraiment et ce que l’on aime que l’on peut parvenir à trouver le chemin qui est fait pour nous !

Et c’est en se trompant et en expérimentant de nouvelles choses que l’on apprend à se connaître soi-même et à comprendre ce que nous apprécions ou pas.

J’ai mis un temps considérable à trouver ma propre voie qu’elle soit personnelle ou professionnelle et je suis certaine que cette voie peut encore prendre de nouveaux virages.

L’important étant à mon sens d’être en paix avec nos choix et nos décisions.

 

 

Combattre les préjugés et les portes fermées

Parmi tous les obstacles que nous pouvons rencontrer dans une vie les préjugés sont certainement dans les premiers.

Ils ont aussi la particularité d’être en grand nombre et d’être tenaces !

Je vais vous raconter une petite anecdote sur ma vie afin de vous illustrer comment les préjugés peuvent être vraiment bien embêtants.

Plus jeune j’ai dû comme la plupart d’entre vous faire le choix de mon orientation professionnelle.

Un choix pas des plus faciles à réaliser puisqu’il déterminera ce que je ferais pendant de longues années.

Autant dire qu’il serait chouette de ne pas se tromper 😉

Mais voilà je suis une jeune fille un peu perdue et je n’ai absolument aucune idée de ce que je veux faire, mais je sens en moi une affinité pour la création et le monde de l’art.

S’offrent à moi très peu de solutions, faire un parcours classique en premier temps vers un lycée général ou trouver rapidement ce que j’ai vraiment envie de faire.

Le choix au final je ne l’ai pas eu car très peu de voies étaient présentes à moi, j’ai donc choisi la voie de la sécurité me laissant un peu de temps pour faire ce choix.

Trois ans après une aventure lycéenne très peu appréciable, je ne sais toujours pas ce que je pourrais faire…

Mais là je n’ai plus de porte de sécurité et celles qui sont ouvertes ne me donnent pas du tout envie d’entrer.

Je prends donc la décision de faire des recherches plus poussées avec l’aide d’une conseillère d’orientation .

Je fais des tests en fonction de ma personnalité et de mes affinités, le résultat est la confirmation de mon ressenti premier: Secteur artistique.

Bon , bon , bon je vais donc regarder ce que je peux choisir dans ce secteur !

Après de nouvelles recherches je me sens tenté par le secteur du maquillage artistique et de science-fiction.

Je décide d’en parler avec ma conseillère et là c’est le drame elle me fait comprendre que si je fais ce choix je devrais vivre dans une pièce minuscule et me serrer la ceinture pour payer mes études…

Je suis déçue et je comprends vite que peu importe mes choix la réponse est toujours ressemblante.

Ce métier est over bouché / je devrais vivre dans des conditions difficiles pour me payer mes études /voir les deux.

Comment ne pas être plus égarée ? Alors que le but était de pouvoir mieux faire un choix…

Bien entendu après tout cela je devais toujours faire un choix parmi les deux qui se proposaient à moi !

Prendre une voie qui ne me plaît pas mais qui me permettrai d’avoir un revenu ou balayer les avis et préjugés.

Après avoir pesé le pour et le contre mon cœur a balancé pour l’aventure !

J’ai décidé de vivre avec un métier qui me plairait plutôt que de dépérir dans une activité qui serait pour moi semblable à une prison dorée.

Ce choix à engendrer des avis négatifs il en est certain car le milieu artistique n’est malheureusement pas vu comme étant possible professionnellement.

On nous empêche de rêver et d’essayer en invoquant pour arguments la possibilité de l’échec et de raison.

 

Mais les rêves sont-ils raisonnables ?

Après cette décision téméraire j’ai fait le choix de m’instruire sur l’art de la photographie en autodidacte et de passer mon diplôme.

Je peux dire avec plaisir que ce fût une des meilleures décisions que j’ai pu prendre car elle me convient personnellement.

Elle m’a permis d’apprendre à mon rythme dans un environnement qui me plaisait et de me découvrir une grande affinité pour la photographie.

C’est ainsi que de fil en aiguille, aujourd’hui je suis ici pour vous conter cette histoire.

Dans le but de vous montrer qu’aucune porte n’est définitivement fermée et qu’il est bon de faire soit même son expérience.

Car personne ne peut connaître notre avenir peu importe les idées reçues sur nos choix et chemins empruntés !

Notre destin est entre nos mains.

 

Espoir et détermination

Peu importe qui nous sommes et le parcours de vie que nous avons pu avoir jusqu’ici .

Il n’est jamais trop tard pour prendre un nouveau chemin, pour vivre ses rêves !

La vie peut ralentir l’accomplissement de ceux-ci mais si vous croyez en vos projets ils se réaliseront tôt ou tard !

J’aime penser et voir la vie comme un enfant, si simplement que tout paraît possible !

Parce que tout est possible.

Que se soit par mon choix de vie professionnelle, mes convictions ou ma foi qui régit ma vie personnelle.

J’assume ce que je suis et je crois en ce que je fais !

Peu importe les épreuves, les tempêtes ou même les obstacles tout nous permet d’apprendre et de tester notre détermination.

Bien souvent on a pu se moquer ou tenté de me décourager mais dans mon cœur je savais que cette voie était la mienne et ma vie a pu changer !

Je préfère être entouré de peu de gens qui partagent mes valeurs que d’être ce que je ne suis pas pour plaire à des personnes à qui malgré tout je ne plairai pas . 

 

En conclusion

La vie est faite d’apparences et de choix qu’il nous faut faire.

Tout n’est pas toujours facile mais l’important est de vivre libéré des barrières , des préjugés et du qu’en-dira-t-on !

Cela peut prendre du temps mais cela vaut réellement la peine de se poser et d’y porter réflexion.

C’est tellement beau de voir des personnes vivre pour leurs idées et convictions .

Parce que au fond n’est-ce peut-être pas cela la vie ?

L’aventure, le combat et le risque ?

Je sais qu’en vous il y’a une personne qui demande à exprimer ses envies et projets !

Et je vous encourage sincèrement de tenter de réaliser vos rêves , car l’enfance n’a d’âge que celui qu’on lui donne.

Ne sommes-nous pas tous des enfants qui ne demande qu’à vivre de rêves et d’épopées sauvages ?

Photo article de blog détermination

Que pensez-vous de cela ? Avez-vous des projets ou des rêves à réaliser vous aussi ? Je serais ravie de vous lire en commentaire ou en privé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *